Les cénotes, j’en rêvais. Avec ce voyage au Mexique nous avons été comblés. Dans la culture Maya, les cénotes (puits sacrés) étaient le moyen de communiquer avec les dieux du monde souterrain.

Nous avons effectué deux plongées à Chac Mool. Après le briefing sur la sécurité et sur les précautions particulières à prendre pour plonger en cénotes, nous sommes descendus à l’entrée de la grotte. Nous avons commencé par une petite immersion pour vérifier le lestage, la galerie comportant principalement de l’eau douce. Puis nous avons quitté l’entrée et nous nous sommes enfoncés dans les cavités. Consignes : phares toujours allumés, 2 mètres d’écart entre chaque plongeur, 1 mètre au-dessus du fil d’Ariane, palmage en grenouille pour ne pas remuer les sédiments, utiliser souvent le gilet pour se stabiliser. Ces plongées furent un excellent exercice de stabilisation !

Et enfin la découverte : les stalactites, les stalagmites, les coraux fossilisés ; le calme impressionnant des cavités lorsque nous masquions la lumière de nos lampes ; le passage surprenant de l’eau douce à l’eau salée – très flou, on distingue difficilement le plongeur qui nous précède et l’eau se réchauffe ; la jungle vue du dessous lorsque nous arrivons près de la cavité de sortie ; le trou d’air d’une cavité dans laquelle nous sommes remontés – nous nous trouvions sous les racines des arbres avec araignées et insectes, et de magnifiques concrétions à admirer.

Le plus difficile, ce fut de ranger son matériel après ces plongées féériques. Je n’avais qu’une envie : replonger !

Mais nous n’avons pas quitté le Mexique sans y retourner… Le lendemain, interdits de plonger pour pouvoir reprendre l’avion, nous sommes partis pour une journée aventure dans la jungle. Cela a commencé par une visite de grotte, où nous avons parcouru 700m de galeries à pied (pas de cavité d’eau dans celle-ci) avec stalactites et stalagmites. Puis une baignade en cénote pour aiguiser nos appétits. Et là, surprise : la cénote était une cavité fermée, et nous avons nagé dans un décor de rêve, entre les stalactites au-dessus de nos têtes et les stalagmites que nous pouvions observer sous l’eau. Ce serait le cadre idéal pour nos séances du mardi soir, si ce n’était pas aussi loin. La température y est identique à celle de Clamart, mais le cadre …

A part les cénotes, nous avons fait de belles plongées dérivantes le long du récif à Cozumel et Playa del Carmen, et j’ai pu approcher des requins nourrice pour la première fois. Les tortues et raies étaient aussi présentes. Et une plongée sur épave à 20 mètres. De très belles plongées !

Un grand merci à l’équipe. Nous n’étions pas nombreux, assez pour faire une grosse palanquée. Et c’était très sympa.

Isabelle V.

Télécharger le journal de la sortie :  Club92Cmcas Aquagazel Journal Mexique 2018

 

Crédit :

  • Les photos ont été réalisés par les participants du séjour.
  • Merci à Xavier pour la création du journal de ce séjour.
Suivez nous :